Les bougies parfumées : 1ère partie

Puisque Décembre et Noël approchent à grand pas j’ai décidée d’habillé la maison de bougies. Parfumées et colorées.

Les bougies Ikea Tindra (3,99€)

Toutes simple dans leur coupelles en verre, avec un couvercle pour les protéger et avec plein de parfum disponibles, j’adore. J’ai craqué pour la pomme verte, les fruit rouge et la « glace vanille caramel ». Le prix est raisonnable et les odeurs sont agréables, même éteintes.  Elles sont décoratives avec leurs jolies couleurs. A l’allumage l’odeur met 15/20 minutes à se propagé, c’est agréable mais un peu fort si ont les laissent brulés longtemps, surtout si on n’est pas dans la pièce depuis le début. La fruit rouge est top tout comme la pomme verte.

La « vanille » est sympa, plutôt caramel avec une pointe de vanille d’ailleurs. En même temps faut bien dire que les bougies façon bonbon ou vanille justement j’aime pas trop ça en général. (celle là n’a pas une odeur trop agressive). J’habite pas dans une maison en pain d’épice bordel ! Au niveau du temps de combustion c’est pas mal mais on n’atteint pas les 45H annoncées. La cire ne se consomme pas très uniformément, il en reste entre 5 et 15% à la fin de la mèche. Bon rapport qualité prix, pas loin de chez moi (faut être à coté d’un ikea …)

Bougie Tindra

 

Après cette bonne expérience je me suis mise en quête d’une bougie parfum épicéa / sapin. Depuis que j’achète un sapin Nobilis (suédois puisqu’on en parle), l’odeur du bon vielle arbre de Noël me manque. Devant le vide de ce parfum en boutique je part à la chasse sur internet  et c’est plus compliqué qu’il n’y parait.

 

La bougie Quali-Art parfum arbre de Noël à la cire de soja (8,99€)

J’aime pas !

Présentée dans un joli pot en verre avec couvercle cette bougie à une très légère odeur (agréable) à l’ouverture. Par contre je saurai même pas vraiment dire laquelle tellement c’est ténu. A la combustion rien, quelque soit la durée d’allumage, que dalle, nada. La bougie brule bien uniformément et elle à l’aire de tenir ces promesses au moins sur le temps annoncer (environ 40H). Ha, en fait non, à la moitié la mèche c’est effondrée et plus moyen de la rallumé sans entamer de travaux de désenfouissage. Je suis très déçut de sa qualité compte tenue de l’étiquette artisanale et du nom qui promettait « L’odeur inoubliable du sapin décoré de notre enfance ». Alors que je l’avais choisi ses « huiles parfumées de très grandes qualités » est éventuellement pour sa fabrication Française je me retrouve avec une bougie quasi blanche et sans odeur. M’en va acheter Suédois tient !

Bougie quali-art

La bougie Gilles de warvin pignon de pin (21€)

Je l’ai achetée chez Vendre la mèche, la transaction à été ultra rapide, envoyé le jour même. Ici aussi, ont trouve des noms évocateurs : Colle des écoliers (je suis sur que parmis vous y’en a qui sniffaient leur battons de colle. La drogue, c’est mal 😉 ), armoire à lingère, cires des antiquaires…. A l’ouverture du paquet on découvre un petit cadeaux : des allumettes en smoking, (corps noir et tête blanche) design pour les fêtes 🙂 . Le packaging est simple, efficace et surtout astucieux. Le couvercle est garni d’un patin en liège, on le met en dessous de la bougie pour protégé le support de la chaleur. Par contre ce n’est qu’une bougie odorante et pas décorative. Quand la combustion fait baisser le niveau de cire la lumière de la bougie est cachée par la boite en métal et elle devient chaude. L’odeur est bien décrite avec une forte prédominance pour le miel au détriment du pin. Aïe, pas pour le sapin. Coté durée le site annonce 40H, à première vue c’est correcte.

bougie pignon de pin

La bougie Rameau d’hiver L’occitane (15€)

Jolie présentation, elle aussi dans une boite en métal, plus basse que la Gille de Warvin mais c’est toujours le même inconvénient (limité) au niveau de la lumière. J’aime beaucoup la forme en alvéole de la boite, mignonne à gardée pour ranger de petites choses. L’odeur s’assimile plutôt à un parfum d’ambiance, un peu écœurant au bout du compte. L’odeur d’aiguilles de pin est présente mais ténue, la pêche et la cannelle sont trop forte à mon goût. Une fois allumée l’odeur met assez longtemps pour se diffusée et sens à peine plus qu’éteinte. Faites en cire végétale elle annonce 20 h de combustion, a voir.

Bougie L’Occitane

Pour la suite : test des bougies Salt City

One thought on “Les bougies parfumées : 1ère partie

  1. […] mes deux premiers posts sur les bougies parfumées et sur les bougies Salt City voici la 3ème partie : les Yanke […]

Merci pout votre petit mot