Du henné à la coloration Redken en salon

J’avais envie de partager avec vous mon expérience de « retour » au chimique. J’adore les colorations au henné mais j’ai une préférence pour des couleurs 1 ou 2 tons sous ma couleur naturel (toujours dans les roux cuivré). Donc un petit tour par la chimie et le tour est joué.

Je suis passée au henné en Aout 2014 et j’ai utiliser une routine plus naturel. Ma dernière coloration chimique remontait à Mars / Avril 2014. Lors de ma dernière visite chez ma coiffeuse / coloriste préférée Karine, je lui est demandée si faire une couleur après un henné serais un sacrilège ou pas. Et de son point de vue, tout va bien (tant que le henné est « propre » sans sels métalliques).

Certains coiffeurs ne sont pas aussi « ouvert » (ou prennent leurs clients pour des pigeons au choix). Pétronille de Gloss me up nous fait partager son expérience sur l’arrêt du henné (et la réaction d’un salon) puis comment le faire dégorger avant de (re) passer au chimique. ça fait peur, ont à l’impression qu’ont va se transformer en monstre de paille tout vert ….

Mon dernier henné remonte à Octobre 2014, nous voila en Janvier 2015. Je n’est pas fait dégorger avant. Allons y gaiement pour le test. Niveaux couleur je reste dans les roux, juste un peu plus claire.

Alors, c’est possible?

Techniquement oui (après ça dépend de votre positionnement, si pour vous le chimique est un crime c’est autre chose). Et si vous voulez passer du noir corbeau au blond claire …. là je sais pas. Et si vous faites un henné toutes les semaines va falloir faire une pose avant de retourner dans un salon.

Vous pouvez passer du henné à la couleur chimique sous certaines conditions.

  • Il faut arrêter le henné quelques semaines (ou mois) avant de refaire une couleur chimique.
  • Éventuellement faire dégorger pour retirer le « vernis » de henné et permettre à la couleur de prendre. Faire prendre une couleur chimique sur 30 couches de henné c’est délicat.
  • Utiliser des produits de qualité (autant pour le henné -sans sel métallique- que la couleur, -inoa c’est le mal, de la mauvaise chimie et ça n’a jamais tenue sur mes cheveux-)
  • Si vous utiliser de l’indigo il y a certainement quelques contres indications et un dégorgement obligatoire. Pour ça je ne pourrait pas vous aidée je ne m’en sert pas.

0009455849U-1280x1920

Redken et le henné : comme une lettre à la poste

La couleur (redken) a prise comme d’habitude, en fait tous c’est passer comme d’habitude. Le rendu est conforme à ce que j’attendais. Mes cheveux me semble un peu moins épais qu’avant la coloration, rien que de très habituel. Je ne suis pas devenue verte ou ressortie avec les cheveux tout cassés. Ils ont même une belle brillance sur toute la partie qui n’a subit qu’une seule coloration chimique.

Par rapport à la pousse de mes cheveux je ne compte pas leurs infliger plus d’une « décoloration » par ans, soit, avec ma coupe courte 2 pour toute leur vie.

Pour la tenue dans le temps (avec des masques au henné neutre, des bains d’huiles et des soins hydratant) c’est bien mieux que d’habitude. La couleur est passée d’un roux avec des nuances de rouges à un roux plus pure. Elle a plutôt mieux vieillit. Preuve que dans les fait, si tu veux passer au henné et que ça ne te plait pas tu pourra toujours revenir en arrière sans te raser la tête. Faut pas avoir peur de te lancé et savoir si ce que tu veux obtenir est « naturellement » possible.

 Bilan

Tous ces coiffeurs qui prétendent que le henné c’est le mal absolu qui va ruiner vos cheveux à tous jamais et vous maudire pour le reste de ta vie c’est faux. Ils veulent surtout préservez sa juteuse clientèle. Change vite de coiffeur.

Vite. Parce qu’un professionnel du cheveu qui veut vous faire avaler que non, la couleur chimique n’abîme pas mais que le henné si, il ne connaît pas son métier (ou pire) et je ne lui remettrait pas ma tête pour qu’il la couvre d’oxydants dont il ignore (sans doute) les effets. On ne peut pas leur reprocher de ne pas connaitre les méthodes naturelles mais d’êtres des imbéciles bornées si.

Alors le naturel ça vous tente?

Tu viens de lire le dernier article du blog avant Septembre. Tu peux me suivre sur les réseaux sociaux et en particulier Twitter pour redécouvrir d’anciens posts !

Profite bien de l’été !

2 thoughts on “Du henné à la coloration Redken en salon

  1. Coucou Katarina,
    Ce retour d’expérience est très intéressant car je délaisse justement le henné pour ces raisons. Les coiffeurs prétendent qu’un cheveu coloré au henné est très difficilement modifiable par la suite. Cela fait donc des années que je n’en utilise plus alors qu’ils sont bourrés de bienfaits pour la fibre capillaire. C’est toujours bon à savoir. Merci beaucoup pour cette revue.
    Je te souhaite une belle journée. A bientôt. Des bisous. Lili.

    • Katarina

      Coucou Lili,

      J’èspere que tu vas bien.
      Tu peux toujours faire un henné gloss : un peu de henné neutre dans ton après shampoing en pose longue ou un masque hydratant au henné neutre pour avoir les bienfait sans le côte plus tenace. Forcement c’est à faire plus souvent mais tu contrôle mieux la quantité de « vernis de henné » sur tes cheveux. Comme c’est une coloration semi-permanente le henné finira par s’estompé (tu peux aussi aider avec un masque coco).
      des bisous
      Katarina

Merci pout votre petit mot