Henné Lush rouge : de la découverte à la pose.

Pourquoi le henné Lush?

J’ai eu envie de testé les produits lush et comme je n’est pas fait de coloration pour cette été (vue le peu de temps qu’elle résiste au soleil du sud) j’ai craquée pour le henné Lush version rouge pour avoir une belle crinière rousse.

Le caca (je plaisante pas, c’est l’appellation Lush.ca) se présente sous forme d’un pavé de 6 carrés avec de jolie motif ancien. Ça me rappelle les coffrets ou les portes en Indes ou dans le nord de l’Afrique. C’est mignon tout plein.Le gros avantage de ce henné c’est que tout est déjà fait, reste à diluer et à poser. (je vous parle de la tambouille dans la deuxième partie).

Dès que je suis arrivée à la maison j’ai dissociées les carrés avant de les mettre au frigo compte tenu des températures estivales. J’ai réussi facilement et à la main à les séparer les uns des autres. La veille du carnage de la coloration j’ai sorti mes 2 carrées pour qu’ils se remettent à température ambiante. Le matin découpage des carrés en 6 sans difficultés particulières. Plutôt de bonne surprise jusque-là !

La mixture est prête !

La mixture est prête !

J’ai opté pour la préparation a la bouilloire bien chaude et un bol à teinture. Même pas besoin de bain marie comme préconiser par Lush, je touille avec le bout du pinceau à couleur, ça fonctionne parfaitement et le bazar (le terme est tout à fait adéquat) est prêt.

Comme j’ai très peur que cette préparation ne coule partout et fasse en massacre dans ma salle de bain immaculée, je suis un peu allez trainer sur les blogs pour connaitre les avis et voir à quoi je devais me préparée. Et c’est à ce moment là, après avoir acheté la plaque, que je me suis dit que j’avais peut-être fait une connerie. J’ai commencée par faire un mélange assez épais, trop en fait. L’eau c’est évaporée super vite les le mélange à commencer à s’effrité. J’ai remis un peu d’eau et un peu plus (par palier d’une grosse cuillère à soupe) jusqu’à obtenir un mélange granuleux mais souple et surtout pas trop liquide. Assez simple à appliquer et qui ne coule pas partout, un bon compromis quoi.

L’odeur n’est pas aussi affreuses que certaines l’ont décrite (en tout cas pas pour mon nez) on dirait une variété de thé dont le nom m’échappe. Très fort, brulé et mélanger avec un soupçon de bouse de « yack ». Pas de quoi faire tomber les mouches …. Surtout comparé aux odeurs des colorations chimiques.

Pour ne pas me tatouer par inadvertance j’ai mis de l’égyptian magic autour de mes racines et des gants à usages uniques pour mes mimines.

Pour la pose je suis pas encore au point. Entre pinceau et massage ce fut épique. J’ai tentée de massé le tout pour que ça s’imprègne bien partout mais vue la consistance du bazar j’en doute. Reste à voir le résultat dans 4 (selon la vendeuse) à 6 heures (pour les plus optimistes) et peu être de faire une petite danse de la chance. J’ai vue récemment que Lush conseillait de poser le hénne sur les cheveux un peu humide. J’essayerai la prochaine fois.

Je sais qu’une mini mèche de derrière ne sera probablement pas coloré, mais la ou elle se trouve a moins d’être perfectionniste (et je ne le serai pas pour cette essai) on s’en fout.

Je n’avais pas prévue de m’enrouler la tête de cellophane (je veux du roux rappeler vous, pas du rouge) ou de tout autre truc plastique top glamour mais pour ne pas bouloché dans toute la maison j’ai succombé à la bonnette de douche. Et ça évite plutôt bien que mes oreilles finissent teintées elles aussi.

 

Après la pose

Après la pose

Une fois la pose terminée j’ai regardé autour de moi inquiète…. Et en fait non le champ de bataille est circonscrit. J’ai tout de suite essuyé au sopalin les éclaboussures les plus importantes. Le tout c’est nettoyer facilement et rapidement par contre j’avais des bouts de henné qui me sont tombé sur les épaules, dans le décolleté et jusqu’à la taille. J’ai vite épousseté tout ça et passer un coton autour de la bonnette de douche et remis une couche d’egyptian magic avant les longues heures de poses.

La suite de mes aventures au henné Lush dans quelques jours ….

2 thoughts on “Henné Lush rouge : de la découverte à la pose.

  1. […] ma première visite chez Lush ou j’avais achetée leur henné rouge j’ai craquée pour cette gelée de douche Whoosh ! espérant combattre mes jambes lourdes et […]

  2. […] un de ces derniers post avant Noël je reviens vous présentez un deuxième produit Lush : un nettoyant visage Lush vert dedans et […]

Merci pout votre petit mot