J’ai testée l’éveil lumière (simulateur d’aube) Philips HF3505/01

J’ai été retenue pour le nouveau projet Trnd (bientôt un post de présentation sur ce truc au nom étrange)!!! Il s’agit de tester le nouveau réveille éveil lumière de Philips et un nouveau format d’enquête pour le site.

Je connais les applis smartphone pour te réveillé dans la phase de sommeille la plus propice et les bracelets intelligents types flex (fitbit), fuelband (nike) ou encore jawbone 2 qui vibrent à l’heure voulue pour un réveil sans violence. Faut dire que y’a rien de plus désagréable que le BIP BIP BIP du réveille qui couine sauvagement pour t’arrachée aux bras de Morphée. J’avais déjà troquée mon réveil FM (philips) contre un autre modèle Philips (AJ3650) avec des sons naturel pour t’endormir ou te réveillé progressivement, la projection murale et la FM. Il était top. Maintenant j’ai la chance de pouvoir tester la luminothérapie pour être réveillée de bonne humeur avec le dernier né des éveil lumière de Philips, le : HF3505/01. Cette marque fais dans le desing, solide, technologiquement sur le coup … du coup j’y revient dans plusieurs domaines (visapure, brosse à dent diamond clean…).

Première impressions :

Dès l’ouverture j’ai une impression de qualité. La façade éclairante est douce avec un grain assez fin, le dos est laqué blanc. Le réveil est en une seule pièce, les seuls éléments mobiles sont le fil de l’alimentation et de l’antenne. Phillips n’a pas fait d’économie sur la longueur de fil et c’est bien agréable de ne pas avoir à commencer par mettre une rallonge. Sont design sobre lui permet de se fondre dans beaucoup de déco différentes.

La notice est scindée en deux parties : les instructions écrites dans différentes langues sur une grande feuille pliée façon carte routière et un seconde avec des illustrations pour toutes les manipulations de mise en route et de fonctionnement. Les instructions dans toutes les langues c’est vraiment pas pratique, comme toutes carte routière qui se respecte :). La seconde est claire et efficace bien qu’un peu succincte.

La mise en route prend à peine 5 minutes. Les boutons tactiles sont très agréables à utiliser, presque apaisant. Les pictogrammes sont clairs, on sait en un coup d’œil si l’alarme est en fonction.

L’éveil lumière possède les fonctions principales d’un réveil, mais sans options, entrée de gamme oblige. On retrouvera : 1 seule alarme avec, au choix, 2 sons (son de la foret ou chant d’oiseau) ou la radio, la simulation d’aube qui atteint son niveaux max à l’heure choisi, une fonction snooze, l’écran LCD tactile (que j’adore), le réglage de l’affichage sur 4 intensités.

En pratique

« La seule lampe de réveil à l’efficacité prouvée cliniquement » nous dit la marque : voyons ça de près, du point de vue de mon lit.

Je retrouve une fonction que j’apprécie beaucoup sur mon ancien modèle : les 4 différents niveaux d’intensités pour l’affichage de l’heure. Le plus fort éclaire trop pour la nuit, les intermédiaires me convient mieux. Les chiffres restes visible le jour mais ne me gène pas pour dormir. Contrairement à mon ancien modèle Phillips il n’est pas possible d’éteindre complètement l’affichage de l’heure (lui avait un double affichage, projection au mur avec 3 niveaux et juste « écrit » avec rétro éclairage en tapant dessus, mais pas trop fort quand même). Un réveil sans heure me direz vous, a quoi cela peut bien servir? Et bien je vous répondrai : de lampe de chevet, nous le verrons par la suite.

Il ne prend pas trop de place sur la table de chevet surtout en prenant en compte sa double utilisation comme réveil et lampe. C’est vraiment appréciable. L’intensité de la fonction lampe est réglable (10 paliers – le plus élevé dépasse même le niveau lumineux de ma lampe de chevet actuelle à LED), par contre le dernier niveau lumineux défini est celui qui sera atteint au maximum pour le réveil. Si, comme moi, vous mettez un niveau bas pour lire, le simulateur d’aube risque de beaucoup moins bien marché le matin.On doit même pouvoir s’en servir comme veilleuse dans la chambre d’un enfant avec un des palier les plus bas. Je peux pas vous dire, j’ai pas d’humain miniature.

Le réglage de l’alarme affiche par defaut 7H. Et oui, pas besoin de se farcir les créneaux de minuit au petit matin pour réglée le réveil. Malin. A noter qu’il faut aller sur le pied de l’appareil pour choisir, en poussant un curseur, le type de son au réveil. J’aurai préféré pouvoir le faire directement sur le cadran mais son format compact rend la chose facile.

A l’heure pile défini pour l’alarme le son augmente progressivement pour atteindre celui défini avec les boutons de façade. J’attendais de retrouvé cette fonctionnalité très agréable sur ce modèle. Le son est bel et bien naturel, approuvé par le chat. La première fois qu’il a entendue le réveil en son naturel il a chercher pendant un bon moment ou c’était planqué se foutu zozio ! Pour remettre en cage, le dit zozio il suffit d’appuyer sur le bouton de l’alarme. C’est tous bête mais j’ai quand même cherché la première fois.

Lorsqu’on passe la main devant le pavé tactile (très près, moins d’1cm) touts les boutons s’éclaire et je peux réglé l’intensité lumineuse avant d’allumer la lampe, très pratique aussi.

J’ai eu un peu de mal à faire fonctionner le snoze sans lui apprendre à voler.

J’aime aussi la lampe qui s’éteint progressivement en 5 secondes environs quand ont appuie sur le bouton (pas de simulateur de crépuscule. Ce n’est d’ailleurs pas une critique, je n’en voit pas l’utilité).

Coté positionnement par rapport à mon lit, j’en ai testé plusieurs : du sol à 50cm au dessus de mon lit. Toutes ces configurations m’ont réveillées en douceurs avec des réglages souvent un peut plus élevé que dans le positionnement optimal : la base juste au niveau de l’oreiller. C’est la qu’il révèle toute sa « puissance ».

Coté défaut, ce modèle ne possède pas de pile de sauvegarde de l’heure en cas de panne secteur ; il faudra donc tous reprogrammé en cas de coupure, même microscopique. C’est très crispant de perdre son heure à chaque coupure de courant. Dommage. (oui je fais pédalé la belle mère à la cave pour avoir du jus).  En cas de rendez vous à ne pas manquer faites un doublon avec votre téléphone. Au mieux vous profiterez du réveil en douceur et si le sort a voulu vous jouer un tour, votre smartphone préféré viendra vous sauvez.

Une et une seule station de radio c’est un peu maigre. Elle est d’ailleurs aussi à reprogrammé si le courant est coupé. La réception est plutôt bonne grâce au long câble d’antenne.

Le bruit rose, bouillit sonore qui donne du relief à la scène et que la majorité d’entre vous n’auras certainement même pas remarquée, m’a un peu dérangée certain matin avec un réglage du son à plus de 6. Je l’est trouvée un peu trop fort par rapport aux oiseaux. C’est vraiment pour être maniaque. 🙂

Il m’a fallut quelques nuits d’adaptation pour trouver les bons réglages, pas trop de lumière, LA place qui me convient le mieux, les oiseaux pas trop fort mais assez pour me tirée du lit avec toutes la délicatesse promise.

Conclusions

Philips a encore une fois démontrée qu’il savait faire de bon produits design et pratique. J’attendais quand même quelques fonctions supplémentaires :

Un autre son naturel supplémentaire et un peu plus de souplesse dans le réglage de l’alarme, que je regrette vraiment, présent sur les deux modèles les plus chères de la gamme éveil lumière (139€ -HF3520/01- et 179€ -HF3550/01-). Et surtout, la base, une pile de sauvegarde !

Je pense que le modèle à 139€ me conviendrai parfaitement à défaut du plus chère, (je suis fan de HTC) mais pas sur que c’est « quelques » réglage supplémentaires valent vraiment les 50€ de différences. Et vous de quels options vous servez vous vraiment sur votre réveil?

Au final j’adopte cet éveil lumière HF3505/01 avec ses qualités bien présentes et ses quelques défauts. Mon réveil est bien plus agréable avec la luminothérapie, ça ne fait pas de doutes.

Merci pout votre petit mot