Linecoaching : vers la sérénitée alimentaire

Parce que c’est le « moment » des bonnes résolutions (ça l’est quasiment tous au long de l’année pour ce genre de chose) : faire plus de sport, manger « équilibré », sainement, arrêter la « junk food », je vais te parler de Linecoaching… Avant je croyait aux restriction alimentaires, j’ai même fait des régimes (qui fonctionnaient plutôt bien) mais pour tenir ce nouveau poids il fallait aller contre mes tendances naturelles et adopter le régime lapin. Mais j’ai les oreilles définitivement trop courtes 🙂

Je vais donc te parles du concept du Dr Zermati que j’ai découvert dans son livre « Maigrir sans régime » et dont Linecoaching est issu. Le but principal est de te réconciliée avec toi même et ton image. Comme le disent si bien Boohoo et Romy (et pleins d’autres aussi) #wearebeautiful.

Le postulat de base c’est que l’on peut maintenir son poids d’équilibre sans aucun régime, sans se priver d’aucuns aliments, sans penser continuellement à son poids et à sa manière de manger, bref vivre normalement, manger des aliments (et pas des calories) sans pour autant renoncer à maigri et désamorcer les mécanismes pervers que les régimes nous ont incité à mettre en place. Profiter de la vie sans être obnubilée par son poids et son corps.

En quoi c’est différent?

Là ou les régimes traditionnels sont à base de restrictions à tout crin pour pouvoir faire perdre du poids, Linecoaching va te guider sur la voie de la sérénité alimentaire en te faisant prendre conscience de pourquoi tu fais ce que tu fais en la matière. Forcement il faut réduire l’apport calorique pour faire perdre du poids, avec linecoaching la finalité est de respecter le poids pour lequel ont est « programmé ». Si tu es faite pour être un peu ronde et que tu rêve de faire la taille mannequin a tout prix tu ne trouveras pas ton bonheur ici.

linecoaching

linecoaching

Ce n’est pas un régime à proprement parlé puisque selon ta constitution tu peut aussi prendre du poids. Plus généralement si tu lis cet article et le livre du Doc c’est que tu est passée par les régimes et que tu vas perdre du poids, au moins un peu.

C’est un mélange de rééducation alimentaire, de méditation et de programme sportif. Le site propose des programmes d’exercices à faire à la maison sans matériel ou au bureau. De ce côté là, pas de miracles (ce n’est pas une méthode miracle dont je te parle hein, on est d’accord) l’humain est conçut pour faire un minimum d’exercice, c’est pas pour rien que c’est un libérateur d’endorphines. C’est très bien de ne pas avoir à faire d’investissement supplémentaire pour la partie exercice physique mais tu peux aussi bien choisir d’aller marcher, courir, adhéré à un club sportif ou n’importe quoi d’autre pour vue que tu bouges.

J’y est notamment appris comment les régimes favorisent la duplication des cellules graisseuses et pourquoi il est toujours plus difficile de perde du poids après. Globalement, tu perd toujours de la masse grasse et de la masse maigre pendant le régime et quand tu reprend une vie plus normale tu reprend plus de masse grasse que de maigre (même en faisant du sport hé oui….). Tes cellules graisseuses vont se re-remplir et une fois pleine se dupliquer alors que quand elles se vident elles ne disparaissent jamais (sauf lipoaspiration) et si en plus tu dépasse ton poids initiale : plein de duplication en vue….

J’ai aussi appris les mécanismes de la compulsion et de la frustration qui font des carnages. Il faut trouver ou est la frustration pour faire disparaitre la compulsion.

Le programme te fait identifier les raisons qui vont te poussée à manger (que ce soit des salades verte ou rejouer le n° grandiose de la disparition du chocolat), si c’est par faim ou pour compenser une mauvaise journée par exemple. Il y a des exercices qui vont te permettre d’expérimenter par toi même sans seulement croire aveuglement la théorie.

Ce n’est pas un programme culpabilisant, oui, tu as le droit de manger un moelleux au chocolat pour te remettre d’un mauvais moment. Tu vas y apprendre a géré l’après et à écouter ton corps. La notion de craquage n’existe pas puisqu’il n’y a strictement aucun aliment interdit.

La première chose qu’on t’apprend c’est que la faim n’est pas une ennemie et que c’est elle qui va te guider une fois tous le processus terminer. C’est d’ailleurs une chose plutôt contradictoire avec bon nombres de régimes ou « il ne faut pas avoir faim ». Évidement ici le but n’est pas de mourir de faim ni de s’affamer 😉

Mon expérience Linecoaching

Au début faut bien dire que j’étais septique, même après avoir lu « maigri sans régime ». Alors faut le dire, avant de vraiment commencer le programme, j’ai essayée de « surveillé » tous ça. Je notait tous ce que je mangeait dans la journée et 2/3 jours plus tard je calculais le nombre de calories.

Deux / trois jours après c’est important pour que ça n’influe pas sur les jours suivants directement. Après un petit mois de ce mini test je me suis aperçut que finalement je tournait toujours autour de la même charge calorique et je me suis inscrite sur Linecoaching pour démarrer le programme.

J’ai appris des tas de choses sur les mécanismes qui me poussait à manger et comment géré ces situations, retrouver un vrai plaisir à manger de « vilains aliment caloriques » et aussi d’autres « sains »…

On passe par 8 grandes étapes. Dans certaines il faut tenir des carnets alimentaires, faire plus ou moins pleine conscience, réapprendre les mécanismes de base…. C’est assez déstabilisant puisque quasiment tous les médias confondus envoi des messages du type « la juke food c’est satan », « mangez plus de fruits et légumes », « le salut est dans les 3 repas par jours », « le grignotage c’est le mal » …

linecoaching

linecoaching

En réalité, le mal, c’est toutes les calories superflues des aliments que nous mangeons sans avoir faim et sans y trouver de plaisir réel. C’est bien là tous le nœud du problème, avoir oublier ce qu’est véritablement la sensation de faim et de plaisir gustatif. Quand le corps envoi un signal de faim c’est qu’il a besoin d’être nourris et le plaisir gustatif est là pour nous diriger vers ce qu’il réclame (ou pas). Je t’assure que même pour un bec sucrée comme moi, je n’est pas toujours vraiment envie de sucré mais aussi de légume grillé, spontanément et sans aucun calcul diététique. Le tout est d’écouter son corps et de bien identifier ses signeaux.

Le premier été après la fin du programme, j’ai eu l’effet « lâcher les chiens » (c’est ce qui se passe après des périodes de restrictions). « Super, y’a pas de limites, je peux avoir tous ce dont j’ai envie, youpi ! », c’était prévue mais c’est toujours assez désagréable de prendre 2Kg. Le point positif c’est que je les aient naturellement perdu avant Noël (et pas repris pendant ni jamais depuis).
Avant je prenait toujours 1/2 Kg pour Noël. C’est terminé, je me fais bien plus plaisir sans aucune arrière pensée 🙂 .

J’ai beaucoup moins souvent envie de junk food type Mc do, quick et compagnie et quand j’y vais je profite de ce que je choisi et je ne prend rien de « superflue » parce qu’il n’y a plus cette notion de « c’est pas bien je ne reviendrai pas avant longtemps ». J’y vais quand j’en ai envie sans me posée de questions, souvent je saute des repas ensuite simplement parce que je n’est pas faim, et voila tout.

Ce n’est pas du tout une théorie fumeuse du type Dukan, Atkins ou chrono nutrition. Si les références scientifiques et les études utilisées t’intéresses jette un oeil dans « maigir sans régime » et co. Il y en auras d’ailleurs un exemplaire en jeu bientôt 😉

Les bénéfices sur la durée

J’ai commencée en novembre et fini fin juillet 2013 et depuis octobre 2013 je n’est jamais ré atteins mon poids de départ, juste perdu avec les aléas des événements (noël, pâques….)

Dans le livre il y avait un code pour avoir 2 mois supplémentaires gratuit : bha en fait non, ils n’en n’ont pas tenu compte… rien. Depuis je crois que c’est passé à 15 jours. Bon…. c’est plus intéressant du coup.

Le site n’a rien de très sexy, ont rempli des carnet alimentaire, surtout au début, et les bilans sont automatisés. Il y a beaucoup de contenu en vidéo et ce n’est pas très chère , ça va de 25€/mois pour 3 mois à 39€/mois pour 6 mois premium. Pour ma part je ne suis pas fan des toute cette vidéo.

linecoaching

linecoaching

En fait c’est plus un guide qui te permet d’apprendre par toi même les conclusions a tirée de ton expérience. Par ailleurs il y a un très bon point : on peut poser nos questions directement au Dr Zermati et Apfeldorfer via des sessions de chats. Tu peux aussi lire les anciennes, voir ce qu’ils y ont répondus, voir les interrogations des autres participant(e)s, tous ça….. c’est très instructif.

Il faut aussi bien pensé à résilier lorsque vous êtes arrivé à la fin du programme sinon, vous serez prélever tous les mois. Perso j’ai demandée la résiliation à la fin de la période initiale que j’avais payée dès le départ pour ne pas oublier. Et la, aucun problèmes. De toute façon si je n’étais pas arrivée au bout du programme après 6 mois il suffi de réactiver son compte, tous est conservé pour reprendre n’importe quand si jamais tu as besoin d’une piqure de rappel.

Il n’y a pas besoin de faire ce programme en soi pour retrouver la sérénité alimentaire mais quand ont à été éduquer plusieurs année à faire les mauvais et qu’on ne sais plus comment faire Linecoaching permet de réapprendre comment faire les bons et pourquoi les bons sont bons. C’est très pédagogique et ça te donnes les clefs pour te débrouillée toute seule. C’est un des gros bon point du programme. Il ne t’enchaine pas à une rente à vie.

Après ça j’ai lu le livre du compère du Dr Zermati : « maigri c’est dans la tête » du Dr Gérard Apfeldorfer et « manger en pleine conscience » de Jan Chozen Bays qui me semblent être de bon compléments. Depuis je continue à suivre cette méthode avec toujours autant de succès et de plaisir.

linecoaching

linecoaching

Si tu veux lire d’autres expériences tu peux aller et chez (dé)maquillage qui a recueillit des témoignages dans un billet et en commentaires et pour terminer une interview du Dr Zermati chez pensées by caro.

Merci pout votre petit mot