Nettoyer ses pinceaux simplement: le brushegg

Nous le savons toutes, des pinceaux de make-up mal nettoyer peuvent amener tous un tas de problèmes divers et varier. On peut, bien sur les laver à la main, avec la bonne vielle méthode et un bloc de savon de Marseille (un vrai) ou d’Alep (pareille). C’est une méthode que j’ai utiliser un bon moment notamment parce que je n’avais pas envie de mettre trop chère dans un accessoire de nettoyage mais, je trouve que cette bonne vielle méthode abimait plus vite mes pinceaux.C’est au détour d’une page web que j’ai dénicher ce petit article (made in china quoi qu’on doit pouvoir le trouver en France) le brushegg.

brushegg

brushegg

Pour faire court c’est un gant de toilette à picaux qu’on enfile sur deux doigts. L’objet est en silicone d’un joli bleu vert (mais il y a d’autres couleurs) avec deux séries de motifs.

L’utilisation du brushegg

Les rayures sont là pour faire le plus gros du travail et les points pour raffiner l’ensemble. Je commence par humidifier les pinceaux et les frotter doucement sur mon pain de savon avant de les nettoyer avec le brushegg. On peut utiliser du gel douche ou du shampoing.

brushegg

brushegg

La prise en mains est bonne, attention toutefois à celles d’entre vous qui ont des doigts long et des ongles long. Si le brushegg ne prend pas la première articulation il aura tendance à glisser et il faudra le prendre avec le pouce à l’intérieur, en le tenant dans les doigts.

brushegg

brushegg

brushegg

brushegg

L’avantage de ce petit accessoire est de pouvoir nettoyer les pinceaux sans avoir à appuyer fortement sur les poils ce qui risque des les endommager. Après plusieurs utilisations j’ai noter qu’il n’y avait presque pas de perte au rinçage.

brushegg

brushegg

Shopper le brushegg

Pour nettoyer le brushegg il suffi de la passer sous l’eau et de le laisser sécher. Rien de plus simple. Tu peux le trouver pour moins de 1€ sur le célèbre amazon chinois, si tu n’est pas pressée. Sinon je l’est vu sur Amazon (le vrai) ou un e-shop (dont le nom m’échappe). Bref pas la peine de s’en passer.

Merci pout votre petit mot